top of page

L'Ermitage, un joyau utile du patrimoine mulhousien



L’entrée monumentale qui se trouve en haut du boulevard Gambetta à Mulhouse n’a certainement pas échappé aux nombreux Mulhousiens qui passent par là pour aller au Zoo de Mulhouse. Mais qu’est-ce qui se passe derrière cette porte ?

Il s’agissait d’une grande demeure d’un bourgeois de Mulhouse, en l’occurrence Alfred Koechlin-Schwartz, descendant de deux illustres familles de Mulhouse, qui fit bâtir cette imposante demeure en 1868 au sommet du Kàmipfad (sentier creux), sentier jadis de vignerons. Il faut s’imaginer à l’époque cette imposante bâtisse au milieu du Rebberg, non loin du Tannenwald entourée de vignes, de caves à glace pour la bière où se trouvait une brasserie au Baslerwag, maintenant rue Emilio Noelting, co-fondateur de l’Ecole de Chimie de Mulhouse.

En 1898, André Koechlin-Schwartz fuit Mulhouse en optant pour la France et lègue cette magnifique demeure à un groupe de Mulhousiens sous réserve que cette bâtisse serve à une œuvre sociale. C’est ce qui fut fait : la bâtisse deviendra la pouponnière de Mulhouse.


La Pouponnière est créée en 1922, avec 65 lits, par un comité d’épouses d’industriels mulhousiens, dirigé par Mme Dollfus, pour y accueillir des enfants prématurés, des nourrissons malades dont les parents ne pouvaient subvenir aux frais d’hospitalisation, des enfants abandonnés et des enfants dont les parents étaient en difficulté sociale et/ou malades.

En 1953 fut créé le Comité de Direction de la Pouponnière.

En 1967, à côté de la pouponnière débuta la construction d’un bâtiment moderne “La Maison Maternelle” (aujourd’hui appelée Centre Maternel), dont la construction s’acheva en 1968.

En 1985, un service pour mères mineures fut ouvert.

En 1993, le service des adultes déménage dans des appartements autonomes plus proches du centre ville. En 1989, un service d’Unité de Vie Individualisée (UVI) est créé dans 5 appartements au centre ville pour des femmes plus autonomes.


Actuellement, l’association est dénommée « Ermitage Pouponnière et Centre Maternel » et son siège est situé 51 boulevard Gambetta à Mulhouse. Elle est composée de plusieurs structures distinctes :
- Une Pouponnière (maison d’enfants à caractère social)
- Un Centre Maternel pour mineures Adomat
- Un Centre Maternel et Parental Mosaïques
- Un Accueil de Jour Parent’Ailes
- Un Centre de Recherche et de Formation Accordages

Au final, c’est une demeure idyllique pour les mères célibataires, les bébés et les jeunes enfants, qui reste toujours dans l’esprit d’œuvre sociale voulue par son fondateur, l’épanouissement de l’enfant et de sa mère dans un parc magnifique.

Régis Baschung

Source : https://www.ermitagemulhouse.fr/histoire-philosophie/lhistoire-de-lassociation/


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page