top of page

L’Assemblée générale de Unser Land, un nouveau départ !


Ce samedi 15 avril s’est tenue à Barr l’Assemblée générale du Mouvement Alsacien Unser Land.

Une centaine d’adhérents se sont réunis autour de leur président Jean-Georges Trouillet pour renouveler les instances du parti et mettre en place de nouveaux textes plus à même de répondre aux nouveaux défis politiques de cette époque. Le parti autonomiste a donc fait voter par son assemblée générale extraordinaire une charte de bonne conduite du mouvement, des statuts réorganisant le parti de manière à rapprocher les adhérents des instances et des règles de fonctionnement avec un nouveau règlement intérieur.

Qu’est-ce que cela change ? L’Executiv Rat est remplacé par le Vorstand (Conseil d’administration) qui comprendra le président , le vice-président, le secrétaire, le trésorier, le permanent et d’autres responsables techniques. Les membres seront nommés par le Grosser Rat (Grand Conseil) sur proposition du président.

La nouveauté c’est le Grosser Rat présidé par le vice-président et qui comprendra désormais des délégués élus par l’Assemblée générale du mouvement alsacien ; ils seront douze en plus des responsables de sections territoriales membres de droit. Le Grosser Rat décidera de l’orientation politique du mouvement et contrôlera l’action du Vorstand.


Nouveauté aussi, il y aura une « section élus » avec un responsable qui sera membre du Grosser Rat.

Lors de l’Assemblée générale ordinaire, après l’adoption des nouveaux textes par l’Assemblée générale extraordinaire, après le rapport moral présenté par le Secrétaire général sortant Martin Meyer, il a été procédé à l’élection du président. Unique candidat, Jean-Georges Trouillet a été élu moins une abstention. Il devrait prochainement proposer au Grosser Rat les membres du Vorstand.

Jean-Georges Trouillet, Président d'Unser Land (gauche), et Martin Meyer, secrétaire général (droite)

Nous noterons la présence de Peire Costa, directeur de Régions et Peuples Solidaires, fédération des partis et mouvements nationalistes, autonomistes et régionalistes dont est membre Unser Land, qui est venu expliquer à l’Assemblée générale la stratégie pour les élections européennes et les relations entre l’Alliance Libre Européenne/European Free Alliance et les Verts EELV. Beaucoup de questions ont été posées par les adhérents par rapport aux relations compliquées en Alsace avec EELV Alsace pro Grand Est.

Sarah Weiss Moessmer et Peire Costa

Puis il fut procédé à l’élection des délégués qui ont tous été élus. Il en fallait douze et il n’y avait que douze candidats. Il y aurait pu y en avoir davantage, seuls les douze ayant obtenu le plus de voix auraient été élus.

Suite à quoi le président Jean-Georges Trouillet mit fin à l’Assemblée générale et l’ensemble des participants se sont retrouvés autour du verre de l’amitié .

Régis Baschung


62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page