top of page

Il ne faut pas devenir un "seigneur des mouches" !



Mon deuxième article musical traite de la musique métal et plus particulièrement de l'heavy métal traditionnel. Celui du célèbre groupe Iron Maiden. Je vais mettre en lumière un des morceaux de leur répertoire : "Lord of the flies". Il est inspiré du livre du même nom, qui raconte l'histoire de jeunes enfants qui se trouvent sur une île déserte à la suite d'un crash d'avion. Ces enfants décident, pour survivre ensemble, de s'organiser en société, avec des lois. Mais cela dégénère vite en anarchie, le plus fort des enfants écrasant les plus faibles. La conscience morale, c'est-à-dire le discernement entre le bien et le mal a complètement disparu. Ces enfants sont devenus sauvages, ils sont devenus des "seigneurs des mouches", traduction littérale de "Belzébuth", le surnom de Satan dans l'Ancien Testament. De ce fait, la suppression de toute référence transcendante, c'est-à-dire à Dieu, ainsi que des barrières morales qu'Il nous a données (les "Dix Paroles"), fait que des enfants, à la base innocents, basculent dans le mal. Une société n'étant pas basée sur ces deux points, c'est-à-dire sur Dieu et son Alliance en son Fils Jésus-Christ, est une société en dérive. Il n'y a qu'à constater la violence qui règne dans notre société, la gouvernance totalitaire qui règne dans beaucoup de pays ainsi que des lois anti-vie. J'utilise ce morceau pour faire un avertissement à ne pas être un "seigneur des mouches".

Le morceau est très plaisant à écouter, car l'instrumental est très symphonique et mélodique, loin des clichés qu'on peut avoir sur ce genre musical. Un morceau que je vous invite à écouter. Je vous invite fortement à être "seigneur", non pas des mouches, mais de la Vérité et de la Vie, par la foi en Jésus-Christ, « Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Ap 19, 16).

Mikaël JUSZCZYK
Étudiant L2 théologie catholique à l'université de Strasbourg


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page