top of page

Franck et Josiane, le couple hors sol



Hand ìn Hand ohna ‘s Elsàss unser lànd !

En ce jour de la saint Valentin le couple du Grand Est, unis dans le jacobinisme, représente l’Alsace dans la Grande Région et le Rhin supérieur.

C’est tout de même amusant de voir la préfète du Grand Est présider la Conférence du Rhin supérieur sans parler un mot d’allemand. Pire ! La France a une représentante fonctionnaire non élue dont la durée de nomination est de deux années, dans cette institution qui regroupe les Länder du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat, des cantons de Bâle-Ville, de Bâle-Campagne, d’Argovie, du Jura et de Soleure, ainsi que les services de l’État et les collectivités territoriales françaises – Collectivité européenne d’Alsace et conseil régional Grand Est. On voit là clairement que la préfète est la seule fonctionnaire non élue du dispositif, non germanophone . Et c’est pourtant elle qui préside la conférence du Rhin supérieur !


Cependant elle peut donner la main à son compagnon Franck Leroy qui n’en parle pas un mot non plus à la Grande Région qui regroupe la Région Grand Est, le Luxembourg , la Région Wallonie, les Länder de Sarre et de Rhénanie-Palatinat. Qui de plus est étranger à cette histoire puisque champenois ! L’image de Franck Leroy pour lequel on a dû mettre en place des écouteurs et des traducteurs est éloquente…


Il est plus que temps de revenir à une collectivité territoriale d’Alsace de plein exercice, seul avenir transfrontalier pour la Conférence du Rhin supérieur et la Grande Région et pour qu’il y ait des partenaires crédibles pour représenter la partie française des peuples du Rhin supérieur.


Régis Baschung


15 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page